Indépendance alimentaire de l’espace méditerranéen, de l’Afrique et du Moyen-Orient

Indépendance alimentaire de l’espace méditerranéen, de l’Afrique et du Moyen-Orient

Indépendance alimentaire de l’espace méditerranéen, de l’Afrique et du Moyen-Orient - Reverdir massivement les terres arides et les zones délaissées

Nous constatons tous que sans intervention immédiate, la disparition de la nature, à moyen ou long terme est inévitable – Une question légitime se pose alors naturellement: la nature dérange-t-elle?

Il est évident que nous commençons à nous heurter aux limites écologiques de l’activité économique.

Un système économique libéral, dont l’objectif est la recherche de profit à court-terme pour des intérêts particuliers, ne peut prendre en compte les coûts à long-terme tels que la dégradation de l’environnement.

Alors ceci est-il volontairement provoqué par les organisations multinationales privées qui ont pourtant bien conscience des processus qu’elles engendrent et de leurs impactes fortement nocifs?

Pour y répondre, il nous faut prendre en compte ce qui suit:

  • La disparition de la nature et l’augmentation de la pollution vont rendre les individus encore plus dépendants du système économique pour leur survie, et vont permettre de générer de nouveaux profits (avec notamment une consommation accrue de médicaments et de prestations médicales, etc.)
  • La nature constitue une référence d’un autre ordre, celui de l’univers. La contemplation de la beauté et de la perfection de cet ordre est subversive : elle amène l’individu à rejeter la laideur des environnements urbanisés, et à douter de l’ordre social qui doit demeurer la seule référence.
  • L’urbanisation de l’environnement place les populations dans un espace totalement contrôlé, surveillé, et ou l’individu est totalement immergé dans une projection de l’ordre social.
  • La contemplation de la nature incite au rêve et intensifie la vie intérieure des individus, développant leur sensibilité propre, et donc leur libre-arbitre. Ils cessent dès lors d’être fascinés par les marchandises, ils se détournent des programmes télévisés qui les abrutissent et contrôlent leurs esprits. Délivrés de leurs chaînes, ils commencent à imaginer une autre société possible, fondée sur d’autres valeurs que le profit, l’argent et le pouvoir.

En somme, tout ce qui peut amener les individus à penser et à vivre par eux-mêmes est potentiellement subversif. Le plus grand danger pour l’ordre social actuellement établi est la spiritualité car elle amène l’individu à bouleverser son système de valeurs et donc son comportement, au détriment des valeurs et des comportements précédemment implantés par le conditionnement social.

C’est pourquoi tout ce qui peut stimuler l’éveil spirituel se voit actuellement en cours d’élimination. L’outil principalement utilisé est le matérialisme en tant que système de valeurs, qui amène l’individu à l’égocentrisme et à vivre dans un mirage et donc assure le maintien dans l’ignorance absolue.

Il est temps de changer de paradigme, d’œuvrer collectivement à changer le monde en commençant (dans un premier temps) par reverdir massivement les terres arides et les zones délaissées puis agir pour la souveraineté et l’indépendance alimentaire de l’espace méditerranéen, de l’Afrique et du Moyen-Orient par la mise en place et la promotion d’un nouveau modèle agricole à vocation 100% sociétale et à vocation d’alimenter les “marchés” nationaux uniquement. Il nous faut en finir avec l’exportation et la recherche de la maximalisation des profits qui lui est associée; celles-ci étant à l’origine des dérèglements économiques et sociaux.

Vous pensez qu’il s’agit d’une utopie? Nous vous prouverons que vous vous trompez.

Le Papillon Source Méditerranée est un projet de coopération multilatérale et décentralisée dont l’objet est la mise en place d’un consortium de cités fantaisistes éducatives, 100% écologiques, agro climatiques et performantes pour le rassemblement des cœurs, des cerveaux et des bonnes volontés.